Cela commence à devenir amusant

Aller à Hanoï sans tester le xo xen (moto taxi) serait un crime. C’est généralement un local qui a un scooter et deux casques (la législation ne rigole plus là dessus suite à beaucoup d’accidents, même si les casques ont un niveau de protection proche du 0 absolu). On négocie le prix avant pour la modique somme de 10K D/Km quand on connait un peu, moins quand on est bon et beaucoup plus permettant au vietnamien de rentrer directement chez lui après quand on est débutant. Casque mis, on monte derrière et là il faut bien s’accrocher et ne pas forcément regarder comment il négocie les virages, intersections, futurs potentiel gamelles et autres. Cela reste néanmoins le moyen de transport le plus rapide et le moins cher.

Au niveau d’Hanoï j’ai finalement fait la visite touristique qu’indiquait mon guide avant de me rendre compte que j’avais déjà fait l’essentielle des rues intéressantes. Il me restait néanmoins à trouver les spots un peu plus caché comme des temples faisant partis intégrantes de maison ou restaurant.

IMG_8234IMG_8231

Visite des parcs et lacs du coin. Toujours quelques pédalos en forme de cygne pour les amoureux ainsi que des pécheurs. A savoir qu’ils sont tous étonnamment payant, même pour les locaux, ce qui induit (ou non) qu’il n’y a quasiment personne à l’intérieur. Dans le parc Lénine, j’ai du croise une 20e de personne alors qu’il s’étend sur plusieurs hectares. Et enfin, visite de l’ancienne prison française du temps de l’Indochine, très sympas s’il en est.

Lac du parc LenineLac du parc LenineParc botaniqueEntrée de la prison

Un soir, petit diner avec deux vietnamiennes autour d’un bol de Xoï (Riz gluant) accompagné de viandes puis café glacé dans un des bars les plus réputés d’Hanoï. Tellement cote que le bar se trouve au fin fond d’une petite ruelle introuvable.

IMG_8272

Un autre, rencontre d’un australien avec qui j’irais au water Muppets un des soirs restants. On a également fait un barbecue ensemble, termine par une soupe dans laquelle on a demande du chien. Cela n’a rien de si extraordinaire que cela en faite. Pour le barbecue, cela reste très sympas, hormis qu’il faut passer pas mal de temps à retourner la nourriture, donc soit on mange, soit on fait cuire, mais faire les deux en même temps est assez complexe.

IMG_8337IMG_8418

Et voilà, pour ma part Hanoï c’est terminé, peut-être un retour en janvier, mais au vu de certaines discutions, il ne faudrait pas que je loupe le sud du Vietnam. Donc suivi le temps que je mets pour faire la boucle au nord, j’irais surement au sud plutôt que de retourner sur Hanoï entre les deux.

Pour aller visiter le Nord, rien de mieux qu’une petit moto. Les débuts ne sont pas évidents, surtout avec le changement de vitesse manuel, mais après mettre perdu pendant 2h pour sortir d’Hanoï, dans le trafic et le style assez particulier des vietnamiens, ca va beaucoup mieux. l faut attendre facilement une 30e de Km avant d’arriver dans la région plus montagneuse et nettement plus sympathique.

IMG_8440IMG_8443IMG_8449IMG_8455

Une petite halte à Hoa Bin pour ne pas avoir trop de kilomètre le premier jour et arrivé à Mai Chau le second jour, ou plus exactement dans la partie touristique de Ban Lac, un petit village à côté. Etonnamment, il est composé uniquement de guesthouse en habitation en bambou sur pilotis. Et le soir, soit disant ils font cela à l’occasion d’halloween, une petite danse touristique locale.

IMG_8488IMG_8495

Et aujourd’hui, il pleut comme vache qui pisse. Le plus gros orage de l’année nous arrive dessus en passant par Halong Bay, je risque d’être bloqué quelques jours à Mai Chau.

Quelques photos en vrac :

Une rue d'hanoïUn petit tour de pedalo ?La moto, pratique pour tout demenagerTombe Ho Chi Minh à HanoïUn temple sur le lac du nord d'hanoiIMG_8318L'ile de la tortueBarrage de Hoa BinDans la region de Hoa Bin

Sin tchao Vietnam

Ban co khoe khong.

Désolé, aucun accent pour les tons vu que je n’ai pas le clavier adéquate. Bientôt 5j sur place et pas mal de nouvelle. J’ai quitte mon hôtel spécial touriste pour une guesthouse dont la tenancière m’a donné quelques cours de vietnamien. En version rapide, c’est pas évident, beaucoup d’utilisation de la bouche, des “tone” en veut tu en voila, ce qui pour un français reste particulièrement difficile à intégrer. On retrouve pas de conjugaison mais des diminutifs suivant le contexte ou la personne. Exemple pour « how are you », en premier on place le niveau de la personne ((sans l’intonation et la prononciation ni les mouvement de bouche/langue) enfant/Chau, enfantS/Cac chau, Chi/femme plus âge, Anh/homme plus âge, Em/plus jeune, Ong/grand père, Ba/grand mère, Ban/ami ou de même âge) suivi de Co Khoe Khong qui invite à Toi (moi) Khoe (bien), Cam En (merci). Il y a aussi le Khong qui place à la fin désigne un « ? » avec comme réponse oui/Co Khoe, non/Khong (qui est tout seul dans ce cas la, je suppute que c’est plus « non ? » qu’un vrai « ? » seul comme en français).

Au niveau de la ville, plutôt chaud mais moins de 30°, il fait moite surtout le matin et pour l’instant mise à part un soir, aucune pluie tropicale. Certains m’ont demandé des photos, même s’il y du wifi partout, la vitesse reste assez faible, par ailleurs comme cela me prend beaucoup de temps, elles ne sont pas ou peu corrigées, avec une qualité assez moyenne. Il faut cliquer dessus pour les voir en plus grand.

Dans Hanoi, on retrouve un petit cote soviétique, je sais pas pourquoi, en tout cas des statues type soviétiques à plusieurs endroits, des monuments aux morts.

IMG_8057IMG_8207
Ma première journée a surtout été administrative, entre l’achat de ma carte sim (+84 164 233 0558, je ne répondrais pas, mais vous pouvez m’envoyer des SMS), la recherche de mon nouvel hôtel, l’apprentissage de la bonne manière de traverser les rues, changer des euros en dong et comment ne pas se faire avoir par les taxis et compagnie.

Je suis richeIMG_8162

A midi une petite soupe et connaissance de mon voisin qui m’a aidé à manger ma soupe, et le soir, un petit barbecue local avant de rejoindre des CouchSurfers histoire de faire connaissance. Les mots que j’aurais pour l’instant le plus utilisé sont “tram phan tram” (ou 100% en traduction direct, l’équivalent du cul sec français) autour d’un barbecue équivalent au mien mais avec du poulpe.

Les jambes de ma promiseIMG_8099

Le lendemain, c’est la petite Lily (prénom version anglaise) qui me fera faire un petit tour de la ville. Visite du temple de la littérature, ancienne université dans les années 1000 avec pas mal de tortue en pierre. Les étudiants en fin de cycle viennent leur toucher la tête pour avoir de la chance à leur examen final. Ensuite direction le musée ho chi minh, bizarrement fermé ce jour. On se rabattra sur un équivalent du lassi et pour le midi une version de nem au porc. Ensuite, visite autour du lac Hoan Kiem ou se retrouve ce jour là tous les couples car c’est la journée de la femme au Vietnam. Moment très important pour les deux sexes. Il est pour habitude d’offrir des fleurs aux femmes, qu’on soit le conjoint ou non. Beaucoup sont d’ailleurs habillés en tenue traditionnelle.

Ma copine du jour LilyLes tortuesIMG_8127

Pour le soir, de nouveau une soirée CS (CouchSurfing), des personnes différentes et un restaurant différent avec un autre style de barbecue. Personnellement, je ne connaissais pas la définition de “goat”, heureusement une des CS parle aussi français. Ce soir là, j’ai donc mange de la viande de chèvre et des mamelles de chèvres cuitent au charbon de bois, enroule dans une feuille de riz dans laquelle on rajoute différentes herbes (menthe entre autres) qu’on trempe dans une sauce blanche. Accompagné d’un alcool qui contient de la chèvre et pour couronner le tout, du sang de chèvre en gelée.

Viande de chevre version barbecueDu sang de chevre en gelee

Le jour suivant (donc dimanche), visite du garage pour l’achat d’une petite mobylette pour continuer mon voyage en Asie (Honda Win 110), tenu par un américain, très très commerçant, quelques achats utiles comme des cartes routières et pour le soir, test du Bun Bo Nam Bo avec en apéritifs ou entrée une sorte de tofu cuit dans des feuilles de bambou et en dessert un Che (dans le principe trois couleurs).

ingredient pour le CheLe Che

Des photos en vrac (mettre la sourie sur l’image pour savoir à quoi cela correspond) :

Duty free QatarArrivée bangkokMarchand de bambouL'ile de la tortue au centre du lacIMG_8082IMG_8084Partie de badmingtonAllée à cote du musée ho chi minMarchand de glaceNight MarketMon nouveau voisin de chambreEchauffement/etirement pour le troisieme age

Traversée d’une rue plutot calme (cliquez dessus)

Here we go

Après 24h de voyage (dont 8h de transit), je suis enfin arrivé à Hanoï. J’ai même eu le droit à la visite spéciale touriste avec rabatteur de taxi, fausse adresse, faux hôtel mais de toute manière c’est complet alors vient chez moi, pour au final me retrouver dans un hôtel plutôt correct dans ma gamme de prix.

Programme de demain, acheter une SIM, faire un premier repérage, essayer de commencer les démarches pour avoir un permis local et habituer mon estomac à la bouffe locale 🙂

Préambule

Salut tout le monde,

Alors en petit préambule, comme certaines personnes me l’ont demandé, petite explication du fonctionnement du blog.

En allant sur http://voyage.froggycorp.com/blog/ les derniers posts sont visibles, sinon, soit il faut aller en bas de la page pour le lien “← Older posts”, soit via les menus à droite.

Pour laisser un commentaire, en bas de chaque post, il y a un lien “Laisser une réponse”. Pensez à mettre un nom, écrivez dans la zone “commentaire” et cliquez sur “Laisser un commentaire”.

Pour me joindre, le moyen le plus simple reste via mon mail “-”, sinon via sms. Au Vietnam, j’aurais un numéro local. Ne passez pas par l’option “Laisser une réponse”.

J’ai aussi un compte skype avec comme pseudo « -« .

Enfin, merci de ne pas diffuser l’adresse du blog sans mon accord préalable.

Je crois que c’est tout, prochaine étape, le départ.