Des riches et des moins riches

Il y a quelque chose d’assez étonnant, ce n’est pas tellement le nombre de voiture qui reste assez minoritaire, mais la qualité des voitures dès que quelqu’un en a une. Une majorité des voitures sont des 4×4 (j’ai même croisé un Hummer), surtout vrai en province et les voitures sur Hanoi ou les grandes villes sont dans la majorité relativement cher. Je n’ai pas tellement d’informations claires. D’un côté, le gouvernement voudrait limiter le nombre de voiture circulant, taxant fortement les voitures importants (certains parlent de payer au total deux fois ou trois fois le prix de la voiture). A priori il n’y a pas de constructeur automobile local. D’un autre côté, certains seraient extrêmement riche, soit via du business, soit parce que la ville est devenu très touristique et donc la plus value sur le terrain est très importante. Un français rencontré me disait qu’il y a 10ans, la rue touristique de Sapa n’existait pas alors qu’actuellement, cela donne plus des zones touristiques de la côte d’azur que d’une ville vietnamienne.

Je suis resté bloquer ces derniers jours par divers problèmes. 3 jours très brumeux à Sapa, dont 2 jours où c’était impossible de circuler en moto tellement le brouillard y était à couper au couteau (visibilité de 5-10m suivant les zones) et un problème avec la moto qui m’a oblige à faire une halte imprévue. Au niveau Sapa, un petit trek de deux jours dont une nuit dans une famille locale, le menu étant à mon avis bien amélioré pour nous, pauvre touriste, mais l’eau chaude chauffée au feu de bois et les bacs sont totalement d’origine. (Pour le coup, les photos de la maison ne sont pas de moi et m’ont aimablement été refilées par un couple de savoyard vu que j’avais oublié de recharger la batterie).

Ma guide, une Black Hmong de 19ansLe homestayCa change du ballon d'eau chaudeIMG_9269_intercalage6Vu du homestayL'intérieurBaignoire à la japonaise

Ensuite, beaucoup de kilomètres avec comme direction le grand nord vietnamien. Une première pause à Bac Ha, puis traversé de la route QL 4C sur toute la longueur. Beaucoup de paysage, allant de la forêt de pins, massifs montagneux alpins, aux pic calcaires. La route se termine par les portes du paradis qui sont effectivement superbes, à quelques kilomètres de la frontière chinoise.

Une vue de Sapa, la partie moins touristiqueDepuis mon hotel, ca nuage légèrementIMG_9378L'arrivée sur Quan BaSur la QL 4CDans la région des portes du paradis

J’ai l’honneur de vous annoncer ma première gamelle en moto. Bon, en même temps, j’ai mis toutes les chances de mon côté. Je voulais prendre une petite route pour rejoindre Ha Giang, clairement indiqué sur Google maps. Le soucis c’est qu’à un embranchement présumé, il y a juste une école et rien d’autres. Donc perte de plus d’une heure de route et le chemin vers la prochaine ville s’est terminé de nuit dans la montagne avec comme surprise, un pont en bambou qui m’aura été fatal. Heureusement pour le coup qu’on était deux à faire le chemin.

Chemin difficile de Bac Ha vers Ha giangOn dirait pas comme ça, mais ca grimpe beaucoup beaucoup et les rochers roulentC'est bien ma moto à droite de la photo et à gauche le précipiceMarché de la ville étape non prévu

Et pour finir, quelques photos :

IMG_9157IMG_9164IMG_9173IMG_9196Une journée pas trop brumeuse du côté de SapaRed Dzao avec une fibre commerciale très développéeIMG_9239IMG_9241IMG_9249IMG_9253IMG_9256IMG_9261IMG_9284IMG_9294IMG_9325IMG_9342IMG_9345IMG_9349IMG_9361IMG_9409IMG_9452IMG_9471On est literalement écrasé par les montagnesJ'ai menti, je suis en région CAPAIMG_9557On est literalement écrasé par les montagnesIMG_9571IMG_9572IMG_9576IMG_9586IMG_9588IMG_9590IMG_9596IMG_9608IMG_9615IMG_9625IMG_9642

2 réflexions sur « Des riches et des moins riches »

  1. Le coin qu’on a pas fait 🙁
    Ta méthode est la meilleure : la liberté à moto, certaines galères qui en découlent, mais (à la vue tardive de ce post) splendides photos à la clé (en tout cas meilleures que le premier voyage organisé en train-bus venu qu’on aurait fait si on avait obtenu à temps ces places dans le train en dur « qui pue »).
    Et dire que tu étais pas « motard » avant…
    J’ai laché mon com’ 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.